Cette foutue perle...



Tellement, tellement attendu, l'album en duo de Lomepal et Meyso est enfin dispo en vinyle, cd et digital !!!

Les deux bonhommes ne sont plus à présenter, difficile de passer à côté en ce moment, autant dire qu'il est question de la crème de la crème dans la nouvelle scène hip-hop français... et cette première sortie est à la hauteur des espérances ! Parfaite cohésion entre la finesse, le groove et la chaleur des prod de Meyso d'une part, et le flow précis, l'écriture sincère et riche de Lomepal de l'autre. Enfin des instrus hip-hop modernes qui ne tombent pas forcément dans un délire electro/glitch surfait... Meyso ne suit pas les modes, il peaufine son art peu à peu avec un style qui lui est propre : rondeur et basses profondes, découpe millimétrée, boom-bap dynamique, respect des samples... Et Lomepal, que dire... enfin un rappeur avec une diction compréhensible, des textes intelligibles, une langue travaillée, merci !



Le vinyle (ainsi que quelques cds) est dispo au shop depuis quelques jours, en édition limitée à 500 copies... les commandes sont ouvertes, l'avenir du rap français est là !

Cette foutue perle sur discogs

Amygdalectomie



Ca fait un moment qu'il n'y a pas eu de mix en écoute sur le blog... plus trop de temps pour en proposer. Mais heureusement les ami(e)s continuent d'être sérieux !

Margaux (à l'origine du visuel de l'album de Mr Hone que nous avions édité pour le dernier Disquaire Day) offre depuis quelques jours un mix plus que sympathique sur son blog Margaux & Cetera où vous pouvez suivre ses découvertes musicales, vintage, design et plus !

Une sélection sincère parsemée de soul jazzy, juste parfaite pour accompagner cette fin d'été... je vous laisse apprécier et découvrir le blog en douceur !



Pique-nique électronique... DJ Zaltan !



Vendredi 27 septembre, Plexus Records participe à la programmation du "Concert-Sandwich" organisé par le Tap de Poitiers !

Carte blanche à la clef, l'idée de faire venir Zaltan, dj et fondateur du label Antinote, s'est imposée tout naturellement. Cela fait maintenant un an environ qu'on soutient ce label plus que prometteur, avec déjà 6 sorties au catalogue (le nouveau Albinos débarque tout juste). On a déjà hâte de découvrir la sélection qu'il proposera pour cet événement unique et gratuit qui se déroulera sur le parvis du Tap, à partir de 12H30...

Un petit stand Plexus Records sera également présent sur le site !
Bref, on compte sur vous pour venir déguster vos deep casse-croûtes en notre compagnie !

Toujours plus de matériel...



Beaucoup de platines, amplificateurs, enceintes défilent à la boutique de plus en plus... et il devient difficile de détailler l'ensemble sur la page facebook (Plexus Records), et encore moins sur le blog. Mais il ne faut pas hésiter à nous contacter via mail ou téléphone pour avoir plus d'informations et être tenu au courant des arrivées !

En ce moment, une belle platine Fisher MT6350, un lecteur K7 Akai CS F12, un ampli Scott 460A sont dispo au shop ainsi que des enceintes JM Reynaud XO 15 d'ici peu...
Un petit coup d'oeil en boutique est l'idéal, avec la possibilité de tester le matériel sur place !

Un aperçu des dernières ventes :





No sync button... 13/09/13



Next friday... DJ Hoptymist (Turn it up show) et moi-même vous donnons rdv pour un petit aperitivo fort sympathique au Météo : underground hip-hop, tasty funk et deep disco edits au programme !

Real vinyl only, on ne fait pas qu'appuyer sur play derrière un ordi !
Rdv à partir de 19H...

Bar/Restaurant Le Meteo

Microsillon - Une plongée documentaire dans l'univers des accros du vinyle



C'était annoncé depuis un petit moment et c'est enfin là... l'entretien pour le webdoc "Microsillon" est enfin en ligne !

Un grand merci à Colin pour m'avoir fait participer à ce beau projet.

Voici le texte d'introduction du site :

"Le disque vinyle est un rare cas de support de restitution du son qui résiste à l’épreuve du temps. Du premier microsillon gravé par la firme américaine Columbia en 1946, à aujourd’hui, cet objet n’a jamais été totalement évincé ou rendu obsolète par l’arrivée de nouveaux formats. C’est ce qui lui donne un statut d’objet résistant (au temps, à l’inflation technologique, à la miniaturisation, à la dématérialisation des supports …)

Comment se fait-il que ce format perdure, voire gagne du terrain ? Est-ce à cause de ce son, que beaucoup qualifient de chaud et ample ? Un son analogique, dont les imperfections, les craquements par exemple, confèrent à l’objet un petit supplément d’âme. Est-ce le grand format des pochettes, dont certaines sont célèbres pour leur graphisme recherché et qui sont à l’évidence beaucoup plus esthétiques que le froid petit morceau de plastique du CD ?

Outre l’objet en lui-même, c’est aussi bien sûr un autre rapport à l’écoute que nous propose le disque vinyle. Au contraire du flux continu de la radio ou des playlists sans fin des MP3, le vinyle induit une temporalité particulière puisqu’il faut retourner le disque entre chaque face. L’auditeur est aussi moins enclin à « zapper » d’un titre à l’autre, à compiler ses morceaux préférés. Le vinyle force au respect de l’entité que forme un album.

Le cercle des possesseurs de vinyles n’est pas homogène. Du DJ qui accumule les disques à la recherche de nouveautés pour faire danser ou d’une nouvelle boucle à sampler, au collectionneur maniaque d’une période, d’un genre musical, en passant par celui qui commence par écouter les quelques disques hérités de la discothèque de ses parents pour se mettre à fureter partout à l’affût de nouvelles acquisitions dans les vides greniers, sur le net, chez les disquaires, on peut distinguer des profils très différents.

Si le disque vinyle est bien au centre de ce web documentaire, il est avant tout un révélateur de ses utilisateurs. Quelle place occupe la musique dans leur vie, leur quotidien ? Que signifie leur affection pour ce format ? Quel est le moteur de cette soif parfois insatiable de nouvelles découvertes musicales ?

Micro Sillon vous propose donc de partir à la découverte de passionnés qui m’ont ouvert leur porte et leur discothèque." Colin Peguillan


Le lien du site pour découvrir les autres entretiens : Microsillon

Too much...



Beaucoup trop de boulot dernièrement... du coup les cassettes ont un peu de retard, désolé !
Encore un peu de patience et vous pourrez rembobiner à l'infini cette pépite... en attendant, un petit documentaire sympathique à visionner !