42ème Festival international du disques à Bordeaux



Ce week-end, rendez-vous à Bordeaux pour le 42ème festival international du disque au parc des expositions de Bordeaux Lac... le samedi de 12H à 19H, le dimanche de 10H à 19H... et comme d'habitude, un stand d'écoute pour découvrir les derniers arrivages !

Last arrival... Library, jazz, cumbia !!!



Pas mal de nouveautés en ligne dans ma boutique cdandlp... quelques jolies pépites en illustration sonore (Sonimage, Golden Ring, MPI...), un peu de jazz années 70 et 80 (George Adams, Bill Evans, Tony Oxley...) ainsi que des 45trs de cumbia et bien d'autres choses !!!

N'hésitez-pas à me contacter directement pour plus d'informations sur les disques !

B+ works







Salon du disque à Orléans - 24/10/10



De retour de Cholet... avec quelques nouveautés bien fraiches pour Orléans... jazz, cumbia, psych', pop !
Dimanche prochain, à ne pas manquer, la 18ème édition du festival Bdisque au Parc des expositions d'Orléans... de 9h à 17h, entrée 3€.
N'hésitez-pas à venir discuter, découvrir et écouter des disques sur le stand !

Rumor de Cumbia - October mix !



Pour ce moi d'octobre, encore un peu de chaleur avec une sélection de 45 de cumbia année 60-70... difficile de résister à ces mélodies et rythmiques envoûtantes issues du folklore colombien !

Enjoy this free mix !

- Nono Narvaez : "La negra nelly" (Discos Rex)
- Cumbia Juvenil de Soledad : "Luna Marinera" (Costa)
- Conjunto Ritmos de Colombia : "Cumbia de la montana" (Ondina)
- Andres Morales : "Triguenita" (Discos Curro)
- Los Teen Agers : "Suena la timba" (Peerless)
- El Miramar : "Cumbia del sol" (Peerless)
- Pluma y sus Cumbiamberos : "Rumor de cumbia" (RCA)



Lien : http://www.sendspace.com/file/olzf81

Foire aux disques à Cholet - 17/10/2010



Ce week-end, nouvelle bourse aux disques à Cholet à la médiathèque Elie Chamard de 10H à 18H... Plexus Records sera bien-sûr de la partie avec de beaucoup de nouveautés à digger... et comme d'habitude, point d'écoute à disposition !
L'entrée est gratuite alors pourquoi se priver ?